Bois


Nous rentrions vite
pour l’écouter frôler les cordes
avec ses mains magiques
et le bois de la guitare tout aussi grave.
Nous ne pouvions vivre davantage
dans nos petits corps pris dans la rosace du bois
de la maison, au bas de la rue de l’enfance.

Posts les plus consultés de ce blog

Feuille

POUPÉE RUSSE ( Encres Vives, mai 2017)

Arpa, n° 118 - décembre 2016