Contre


Le mur se porte garant

de l’espace clos, s’il retient

l’ombre. L’été grimpe aux

arbres. Des gens parlent :

j’entends des éclats dans

les feuilles du vent. Je me

suis toujours dispensé d’y voir

des visages, contre la haie,

à la faveur d’un jour sans figure.
 

Posts les plus consultés de ce blog

Feuille

POUPÉE RUSSE ( Encres Vives, mai 2017)

Arpa, n° 118 - décembre 2016