Porter


Tu as porté les seaux,
cédé à leur tempête
lorsque l'eau s'y agitait.
Dans la main, la anse
instable ne tenait qu'aux rivets
d'un instant fixé
entre deux yeux brûlants.




Posts les plus consultés de ce blog

Feuille

POUPÉE RUSSE ( Encres Vives, mai 2017)

Arpa, n° 118 - décembre 2016