Campagne

Le compresseur ronflait sous
le toit du garage qui ne l'avait jamais
entendu. L'été
faisait un bond
supplémentaire et les mains
ouvrières cherchaient la raison
de la crevaison. On
coupait les arbres
au loin. Les chiens couraient derrière
les grilles. Dans l'affairement bruyant
et les aboiements tangibles, je m'acharnais
silencieux à ne pas raccommoder
ce petit vingt-deux août d'ennui.


Revue La page blanche, Sommaire 46.

Posts les plus consultés de ce blog

Feuille

POUPÉE RUSSE ( Encres Vives, mai 2017)

Arpa, n° 118 - décembre 2016