Vue

La vue est paisible
On trouve sur les côtes
des arbres qui marchent
sous la lumière comme
les filles qui sont
de nulle part. La route
n'est pas visible d'ici
on la devine on l'aperçoit
là-bas au bout entre les terres
elle est brune à peine
et ce jour-là l'été est libre
et le vent gonfle sa robe.

Posts les plus consultés de ce blog

Feuille

POUPÉE RUSSE ( Encres Vives, mai 2017)

Arpa, n° 118 - décembre 2016