Feuille, in Osiris n°82

Lien
Dans la feuille ourlée, le vent s'est engouffré, ton nom aussi. La feuille tombe à l'oubli, ses nervures sont des chemins sur elle-même. C'est une joie de quitter la branche, d'être l'oiseau de tous les jours. Survivre est un vol loin des terres comme celui de l'aigrette parvenue à s'extraire des sansouïres.





Posts les plus consultés de ce blog

Feuille

POUPÉE RUSSE ( Encres Vives, mai 2017)

Arpa, n° 118 - décembre 2016