Magnolias


Entendre dans les lignes le dialogue
des blancs infimes, la figure

du cœur où l'abeille somnambule
porte encore des sacs de soleil.
Fleur rare, énigme inquiète
du silence sur le velours du pétale,
parfum sonore quand l'insecte disparaît.



Photo : Marianne Farre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

VUES ET REVUES

LISTES DES PAGES DU BLOG

POÉSIE CONTEMPORAINE... peut-être

TOUS LES TEXTES SONT PROTÉGÉS [page WIKIPEDIA]. Ils sont la propriété exclusive de Fabrice Farre.







ARCHIVES DU BLOGUE