Bonheur


Tu es sur le point d’avaler,

consentante, ce petit bonbon rond

fabriqué dans les laboratoires sis à la frontière

du bonheur. Les effets secondaires sont inconnus,

la posologie d’une prose pour érudits : tous ces

maux dont tu souffres pendant que tu cherches

à enfoncer davantage cette écharde dans un corps

encore rempli d’incertitudes.