POUPÉE RUSSE

La joie dans la fortune s'habille du triste sort.
Elle hésite mais elle dure rouge à l'extérieur
comme un visage peint avec des traits épais
une vraie figure qui s'inspire de l'intérieur.
Elle s'éclipse cette fois cent fois pudique
affleure sous le vernis qu'elle craquelle rayonne
comme lui qui lisse les choses les plus laides.
Elle emprunte ce stratagème
aux poupées russes qui entrent
dans la chair. Le corps alerte en est la dernière
expression, le premier à tout taire.

Extrait de Poupée russe, Encres Vives, mai 2017.